Historique des marmites de Noël

En 1891, Joseph McFee, capitaine de l’Armée du Salut, voulait venir en aide aux démunis de San Francisco, en particulier pendant la période de Noël, mais il n’avait pas l’argent nécessaire. Il se souvint du temps où il était marin, à Liverpool, en Angleterre, et du grand chaudron en fonte dans lequel les passagers des bateaux arrivés à quai versaient de l’argent destiné à aider les pauvres. Le capitaine McFee suspendit un chaudron semblable à un trépied sur le quai d’embarquement du traversier d’Oakland et encouragea le public à « faire bouillir le chaudron ». Il recueillit suffisamment d’argent pour offrir un repas de Noël aux pauvres.

Au Canada, une marmite de Noël a été mise en place pour la première fois en 1903, à Toronto. Aujourd’hui, on peut apercevoir ces fameuses marmites et les préposés chargés de les surveiller dans plus de 2 000 emplacements à l’échelle du pays. Depuis plus de cent ans, la campagne annuelle des marmites de Noël constitue un moyen formidable pour les donateurs d’aider les personnes démunies de leur collectivité.